10 conseils pour ramasser vos champignons

10 conseils pour ramasser vos champignons

Lorsque la saison est favorable pour une cueillette de champignons, la forêt est justement le lieu dans lequel vous devez vous rendre pour une joyeuse partie de ramassage. Si la chasse aux cèpes vous tente vraiment, commencez dès maintenant à vous y préparer. Voici justement 10 conseils à suivre pour réussir sa cueillette et éviter l’intoxication.

Bien se renseigner sur les espèces

La cueillette de champignons est une activité très intéressante. Néanmoins, pour la réussir il est important de s’informer au sujet les différentes espèces de champignons consommables. Pour y arriver vous pouvez par exemple bouquiner, ou vous rendre sur le Net comme sur le site guidedeschampignons.com.

Se faire accompagner si on est débutant

En matière de cueillette de champignon, l’expérience est capitale. C’est pourquoi il est recommandé de se faire accompagner par une personne qui maîtrise bien la procédure et aussi la zone de cueillette. Vous pouvez aussi faire recours à l’association mycologique la plus proche de vous.

Se munir des bons instruments

Pour une excellente partie de cueillette il faut être bien équipé. Gardez sur vous un panier en osier. Vous y déposerez les champignons cueillis. Évitez surtout d’opter pour des sacs en plastique. Ils risquent de fermenter vos champignons et ainsi les rendre toxiques.

Partez à la cueillette au bon moment

Le meilleur moment pour aller à la chasse aux champignons reste une journée ensoleillée. De préférence allez-y deux ou trois jours après une pluie. Aussi n’oubliez pas d’enfiler vos bottes et de garder sur vous un imperméable en prévention d’une éventuelle pluie.

Adoptez une aptitude responsable pendant la cueillette

Au-delà du plaisir que procure le ramassage de champignons, il doit se faire avec assez de prudences. Il faut éviter de les cueillir à tort et à travers. Dans le doute par rapport à une espèce spécifique, abstenez-vous de la cueillir. De plus, il faut éviter de les ramasser au bord des routes et dans les zones polluées.

Coupez les champions avec soin

Après avoir repéré les champions comestibles, il faut prendre le soin de bien les couper à la base à l’aide d’un couteau. Cette précaution permet de mieux identifier la plante afin de laisser le mycélium en terre pour faciliter sa reproduction.

Bien sélectionner les champignons à cueillir

Bien qu’ils soient comestibles, tous les champignons ne doivent pas être cueillis. Il n’est donc pas conseillé de cueillir les vieux champignons. En fait, ils sont impropres à la consommation, et parfois même toxiques. Néanmoins, ils produisent des spores qui facilitent la pousse d’autres champignons. Ils sont donc utiles en restant en terre.

Faites recours à un vérificateur après la cueillette

À moins d’être accompagné par un expert en la matière, il est nécessaire de faire vérifier la cueillette. Ainsi, vous pouvez vous tourner vers un pharmacien qui pourra reconnaître les champignons comestibles des toxiques. Vous pouvez aussi aller vers l’association mycologique de la région.

Évitez de garder trop longtemps vos champignons après cueillette

Il est déconseillé de garder trop longtemps les champignons après la cueillette. En vieillissant, ils peuvent devenir toxiques. Il faut donc les consommer au maximum 48 heures après la récolte. Prenez le soin de les conserver dans le congélateur.

Surveillez vos réactions après la consommation

Certains signes permettent de reconnaître un cas d’intoxication. En effet, en présence de nausées, de vomissements ou encore de tremblements, n’hésitez pas à contacter le centre antipoison le plus proche de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *